Timbres de voix

Les couleurs primaires de la voix

Illustration figurant les trois couleurs primaires : rouge, bleu, vert

La voix est naturellement expressive : à la simple écoute d’une conversation, nous constatons qu’elle est sans cesse modulée, afin d’exprimer la richesse de son message.
La voix peut soupirer, parler, se plaindre.
Ce sont trois couleurs primaires : elles sont appelées « configurations » en Technique du Chanteur Moderne. Des vibrations spécifiques des cordes vocales sont associées à ces modes d’expression. Il existe d’autres couleurs primaires, nous y reviendrons dans un prochain article.

Voici quelques exemples de voix connues pour chacune de ces couleurs primaires.

Le soupir

Norah Jones ou encore Jack Johnson utilisent beaucoup le soupir comme couleur primaire. Cette voix soufflée est leur signature vocale.

Le soupir existe aussi dans la partie aigüe de la voix mais le mode vibratoire des cordes vocales est différent de celui utilisé dans la partie grave. Cette couleur est appelée Falsetto en langage TCM. Taylor Swift dans son morceau Safe And Sound utilise énormément cette couleur.

La voix parlée

Jacques Brel ou encore Stromae chantent avec une voix proche de la voix parlée.

La voix parlée est la couleur vocale qui a naturellement le plus de puissance et la richesse harmonique la plus élevée.

La plainte

Un bel exemple de voix plaintive est celui de Thom Yorke, chanteur du groupe Radiohead. Par exemple sur le titre No Surprise, on ressent comme du pleur, de la tristesse dans sa voix.

Tous ces chanteurs ne doivent pas être catalogués selon leur recette vocale car ils ne subissent pas leur voix. Au contraire ils ont décidé de faire sonner leur voix d'une certaine manière en faisant le choix d'une couleur primaire à laquelle ils rajoutent d’autres ingrédients pour donner du relief à une chanson.

Une chanson devient vraiment intéressante à écouter quand la voix passe d’une couleur primaire à une autre.

  • Avant d’essayer de jongler avec plusieurs couleurs il est important de maîtriser indépendamment chaque couleur. Voici quelques conseils pour les travailler séparément :

  • La voix soupirée est caractérisée par la présence de souffle et par un volume sonore faible. Attention on ne cherche pas une voix voilée (synonyme très souvent de forçage). Au contraire elle doit rester timbrée.

  • La voix parlée est celle utilisée dans la vie de tous les jours lors d’une conversation. Elle est bien timbrée et assez forte. Les présentateurs des actualités privilégient cette couleur.

  • La voix plaintive, comme son nom l’indique, est celle utilisée de façon instinctive pour exprimer une plainte, une peine. Pour déclencher ce son, imitez un enfant en train de gémir.

Dès que vous avez réussi à déclencher chaque configuration, entrainez-vous à dire des phrases entières, à lire des textes sans perdre la configuration.
Et enfin, pour en remettre une couche, amusez-vous à psalmodier le texte sur différentes notes toujours sans perdre la configuration. C’est un excellent exercice pour consolider un nouveau geste vocal.

Voici une vidéo dans laquelle je fais une démonstration de chaque couleurs et des exercices.

N'hésitez pas me contacter si vous avez des questions et à partager cet article.

A bientôt.

Maël