Timbres de voix

Chanter en parlant
à la manière de Stromae

Le chanteur Stromae en live pour illustrer la voix parlée

Non ! Vous les voix vous n'êtes pas toutes les mêmes !
Il y a des voix qui s'expriment avec beaucoup de confiance alors que d'autres le font avec réserve et fragilité.

Stromae a fait son choix. Son chant est charismatique : fort et bien timbré. Un peu à la manière de Jacques Brel...
Le point commun entre Stromae et Jacques Brel est l'utilisation d'une voix très parlée dans leur recette vocale.

La voix parlée (ou parole) est une des couleurs primaires de la voix. Lire l'article "initiation aux couleurs primaires de la voix" pour plus d'information sur ces couleurs primaires.

La parole est la couleur de voix utilisée naturellement lors d'une conversation. Elle se trouve facilement dans les graves/médiums de la tessiture.
La parole peut être utilisée dans les aigus : c'est un moyen de donner aux aigus de la puissance sans crier les notes.
Écrit comme ceci, parler sur des notes aigües a l'air facile. En réalité cela peut demander du travail pour quelqu'un qui n'en a pas l'habitude.
Écoutons Stromae sur son morceau Papaoutai
A 49 secondes quand commence le refrain on entend que Stromae passe d'une voix douce à une voix franche sans ornements spéciaux avec un volume élevé sans qu'elle soit criée. C'est de la voix parlée bien équilibrée. La voix sort librement sans forçage.

Stromae utilise très souvent la parole.
Par exemple, sur le morceau Formidable sur les premiers mots "Tu étais formidable, j'étais fort minable" on entend bien la voix parlée, pure. Du point de vue physiologique, la parole est un mode vibratoire des cordes vocales assez énergique qui produit un son de base fort et très riche en harmoniques.

  • Voyons ensemble comment trouver cette couleur de voix de façon confortable. Pour cela je vous propose un enchaînement d'exercices.

  • Faites le son "mmm" sur une note confortable de la voix parlée. Il s'agit de prononcer la consonne M en gardant la bouche fermée. C'est le son que nous faisons quand on réfléchit ou quand on acquiesce quelque chose.

  • Le son doit être naturellement assez fort comme lors d'une conversation de tous les jours.

  • Lorsque vous êtes à l'aise avec le son "mmm", vous pouvez enchainer des "ma" des "mé" ou encore des "mi" successifs

  • Si vous n'êtes pas à l'aise avec le son "mmm" vous pouvez essayer les syllabes "ba", "bé" et "bi". N'hésitez pas à rendre les consonnes B percutantes avec de la pression au niveau des lèvres.

  • Garder la voyelle qui marche le mieux pour vous et faites des gammes majeures sur une quinte (ex : do, ré, mi, fa, sol, fa, mi, ré, do). Faites le d'abord avec "ma" puis avec "mé" et enfin "mi" (ou "ba", "bé", "bi").

  • Attention :

  • Lorsque vous passez des graves aux aigus le confort vocal doit rester le même.

  • Les notes aigües ne doivent pas être criées ! il est important de ne pas passer en force !

  • Réécoutez bien comment Stromae chante le refrain de Papaoutai. Sa voix sonne comme de la parole et non pas criée ou encore forcée.

  • Amusez-vous à lire les paroles d'une chanson sur une seule note de façon très monotone en ne perdant pas le son trouvé grâce aux gammes. Le but est ici de vérifier que l'articulation ne vous fait pas perdre la voix parlée.

  • Faites cet exercice d'abord sur une note grave,

  • Puis une note de vos médiums,

  • Puis une note aigüe,

  • Et enfin rajouter la mélodie sans perdre le son de la voix parlée.

Je vous rassure ! la voix parlée peut être très difficile à trouver si vous n'avez pas l'habitude de l'utiliser surtout dans la partie aigüe de votre tessiture. Mais persévérez ! avec un peu d'entrainement vous verrez que votre voix va vite se forger de nouvelles habitudes qui vous permettront pas rajouter de la puissance à vos aigus.

Voici une vidéo dans laquelle je fais une démonstration des exercices.

N'hésitez pas à vous enregistrer en faisant les exercices et à m'envoyer vos enregistrements, je vous ferai un retour personnalisé.

Vous avez aussi la possibilité de laisser un commentaire, profitez-en.

Maël