Timbres de voix

Chanter à faible volume
à la manière de Thom Yorke

Le chanteur Thom Yorke en concert et sa voix plaintive à très faible volume.

Comme expliqué dans l'article Les couleurs primaires de la voix, la voix utilise une des couleurs primaires selon le son recherché : la parole, le pleur, le soupir.

Dans cet article nous allons nous consacrer au pleur. Rappelons que cette couleur de voix est caractérisée par un volume sonore faible et par la présence d'un son plaintif très prononcé.

Thom Yorke, chanteur du groupe Radiohead, utilise principalement cette couleur sur le morceau No Surprises

Il n'utilise pas seulement cette couleur dans tous ses morceaux. Sa voix peut aussi être forte et agressive comme sur le morceau Just sur lequel elle arrive même à saturation.

  • Comment déclencher cette voix de façon saine ?

  • Pour ceux qui se repèrent principalement au son, imitez la voix utilisée pour raconter une comptine, ou encore celle d'un enfant qui se plaint, gémit.

  • Pour ceux qui se repèrent par leurs sensations, ressentez les vibrations faibles dans la gorge (plus précisément le larynx) et concentrez-vous sur elles.

  • Pour ceux qui se repèrent par des images, imaginez que le fond de la bouche se soulève.

  • Voici un enchaînement efficace d'exercices pour la grande majorité des chanteurs :

  • Prononcer le mot "oui" de façon très triste et douce. Pour stabiliser le son et bien mémoriser la sensation, prononcez le mot "oui" plusieurs fois de façon consécutive, sans couper le son.

  • Attention:

  • Le son ne doit pas être retenu volontairement. Au contraire il doit être aussi libre que possible, c'est à dire produit sans effort particulier.

  • Nous ne devons pas entendre de fuite d'air dans la voix.

  • Une fois que vous avez déclenché le pleur:

  • il est intéressant de le comparer à la voix parlée, celle de tous les jours, pour bien ressentir la différence entre les deux. Alterner parole/pleur/parole/pleur/... sur un mot de votre choix.

  • Le pleur est une couleur qui aime les notes aigües. N'hésitez pas à prononcer le mot "oui" sur une note plus aigüe que votre voix parlée pour faciliter le déclenchement.

  • Toujours en prononçant le mot "oui" sans interruption, faites glisser votre voix en partant d'une note aigüe à une note grave de votre tessiture.

  • Dans les graves le son doit rester doux et peu fort comme dans la partie aigüe de votre voix. Faites attention à ne pas repasser en voix parlée : forte, timbrée.

  • Essayez ensuite de dire une phrase de votre choix (un bout de chanson par exemple) en utilisant le pleur. L'articulation des mots peut être difficile au début. N'hésitez pas à ralentir la diction pour rendre le tout plus facile.

  • Une fois que vous êtes à l'aise avec la voix pleurée, rajoutez la mélodie de la chanson que vous avez choisie. Le fait de rajouter les notes peut rendre l'exercice plus difficile. Ralentissez la diction pour que cela soit plus facile.

Ces exercices devraient vous permettre de faire vos premiers pas avec le pleur.
Envoyer moi des enregistrements de l'application de ces exercices et je vous ferai un retour.

Si vous avez des commentaires ou des questions, partagez-les ci-dessous, j'y répondrai au plus vite au besoin.

Maël